BLOIS, AUTREMENT : Episode 8

Publié le par VERONIQUE COULIBALY




Partir, loin, très loin, pour mieux revenir. Suivre ces rails jusqu'au bout de la terre, peut-être tomber dans le vide au détour d'une courbe. Aller voir ailleurs la couleur du ciel, la chaleur du soleil, si l'herbe est plus verte.
Garder en mémoire le visage de cette ville, son sourire éclatant les soirs de fête, ses rides charmantes dessinées par le temps qui inscrit ses traces au passage, ses formes généreuses acquises au fil de l'âge.
Se souvenir de la singularité des paysages s'étirant nonchalamment sur les rives d'un fleuve fougueux, du mystère des ruelles serpentant entre les demeures séculaires. Ne pas oublier les drames et les joies de son histoire, ses heures de gloire passées et ses beaux espoirs à venir. Penser aux quartiers d'hier, aux illustres personnages et vibrer de fierté. Songer aux espaces neufs, aux projets en marche et se réjouir. Se remémorer la senteur puissante du chocolat enveloppant les lieux d'un nuage délicieusement gourmand. Se rappeler de nos pas perdus à arpenter les rues escarpées, les venelles secrètes et les degrés dissimulés.
Fermer les yeux. S'imaginer sur les terrasses de l'ancien évêché, l'âme chavirée par l'extase procurée. Percevoir les battements du coeur de la cité qui s'étire à nos pieds et irradie nos heures d'un bonheur jamais démenti.
S'en aller, voyager, découvrir d'autres contrées, partager de nouvelles amitiés mais rentrer car c'est ici chez soi.

Cliché Sarah Giraudier

Publié dans BLOIS - AUTREMENT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article