REPONSE A MR GUIGNARD

Publié le par VERONIQUE COULIBALY


Bonjour Véronique Coulibaly,Je suis assez surpris de trouver mes articles sur votre site. En effet ces articles sont publiés dans un ouvrage, protégé par un copyright. Je n'ai pas le souvenir que vous m'ayez demandé une quelconque autorisation de reproduction. En conséquence, je vous demande de retirer immédiatement tous les articles que vous m'avez empruntés. Dans le cas contraire, je serai désolé d'engager des poursuites contre vous pour non respect du droit d'auteur. Je vous annonce également que je préviens mon éditeur de l'usage que vous avez fait de cette pu blication et qu'il décidera de son côté des démarches qu'il entend faire.CordialementBruno GuignardAuteur du livre Blois de A à Z aux éditions Alan Sutton


Bonjour Monsieur Guignard,

En réponse au commentaire que vous avez pris la peine et le temps de poster sur mon blog, je me permettrais tout d’abord de m’excuser si mon attitude a pu vous paraître indélicate mais, personnellement, en tant qu’auteur, vous m’êtes totalement inconnu ce qui m’a empêché de prendre le moindre contact avec vous. Ce n’est qu’au détour d’un rayon d’un supermarché local que j’ai découvert l’unique exemplaire de votre ouvrage que je trouvais digne d’intérêt pour les Blésois curieux des informations que vous y divulguiez mais qui ne disposent pas forcément des 20 euros nécessaires à son acquisition ou qui, plus banalement, n’en connaissent pas l’existence.

Toutefois, je n’ai jamais manqué de citer votre nom ainsi que l’œuvre de référence à l’intention des lecteurs désireux de l’acheter. Ma démarche n’était qu’un hommage à votre travail. En toute logique, j’aurais plutôt pensé que vous seriez flatté que l’on s’y réfère. A l’ère de l’Internet, le succès de l’édition, secteur bien mal en point, passant également via cet outil, j’envisageais sincèrement cette introduction de vos écrits comme une publicité gratuite, dans la mesure où, pour ma part, je ne perçois pas un centime pour ce que je créée.

Je suis profondément désolée de vous avoir offusqué et j’ai immédiatement retiré les articles mentionnant votre nom, même si, à regret, ce sont les Blésois qui seront les plus lésés.

Néanmoins, compte tenu du thème de mon site ainsi que de la qualité des articles qui y sont diffusés, je tiens à préciser que votre patronyme et votre ouvrage n’ont été mêlés à aucune entreprise de moralité douteuse  mais, au contraire, affichés sur un site créé en honneur d’une ville que je pensais que vous aimiez autant que moi.

Naturellement je demeure à votre entière disposition et c’est toujours avec beaucoup de plaisir que j’accepterai de faire votre connaissance mais, en l’état actuel des choses, vous demeurez le seul à pouvoir me contacter directement.

Bien cordialement

 

Véronique Coulibaly

Publié dans NEWS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bruno guignard 26/08/2009 20:19

Chère Véronique Coulibaly,Je ne trouve que maintenant la réponse directe à mon premier message,après en avoir écrit un second. Je reconnais que votre intention était parfaitement louable et si,cela peut vous rassurer, nous avons la même passion pour Blois que je m'efforce, tout comme vous, de faire connaître et aimer. Mais voila; il y a, comme je vous le disais, certaines règles à respecter en matière de publication et on ne peut pas, même avec les meilleures intentions du monde, reproduire n'importe quoi n'importe où. Même si votre intention était de rendre hommage au livre, ce qui me va droit au coeur, je ne peux le laisser reproduire, simplement parce que les droits appartiennent à l'éditeur (et non à moi).Je pense que vous comprendrez les raisons qui m'ont poussé, un peu brutalement je l'avoue, à vous faire retirer les articles, mais je ne pouvais pas faire autrement.Maintenant, et comme je vous le disais dans mon précédent mesage, vous pouvez me joindre à la bibliothèque abbé-Grégoire, où je resterai heureux de vous fournir tous renseignements qui pourraient vous être utiles pour votre site.Dans l'attente donc du plaisir de vous rencontrer, Bien, cordialementBruno Guignard

XAVIER 26/08/2009 16:53

Je savais bien que la moitié du monde était peuplé d'imbéciles, mais à ce stade là ça frôle vraiment le pire. Surtout quand on sait que vous gagnez pas un rond. Votre blog est pourtant super pratique et en plus il ne fait de mal à personne. Vous liassez pas intimider et continuer. Compter sur moi pour faire passer l'info. A bientôt. Bon courage.

SARAH GIRAUDIER 25/08/2009 17:33

Tous d'abord je tiens à exprimer ma profonde désolation face à la réaction de Mr Guignard ! Les reproductions des articles Blois de A à Z mentionnaient tous qu'ils avaient été écris par l'auteur. Vous n'en retiriez aucun profit, bien au contraire. Ils permettaient aux internautes comme moi d'en connaître un peu plus sur leur ville. Je pensais même m'acheter prochainement l'ouvrage afin de posséder l'originale. Il va de soit que j'ai changé d'avis.Je tiens également à vous dire Mme Coulibaly que votre site est d'un grand intérêt. Je le consulte dès que j'en ai l'occasion pour divers renseignement mais également pour les épisodes " Blois autrement " qui sont rédiger d'une manière qui me touche profondément. Surtout n'arrêtez pas !

joseph 25/08/2009 17:11

Je vous remercie pour cet excellent blog sur la ville de Blois. On y trouve des infos pratiques et intéressantes. J'avoue que je suis très surpris de la demarche de Mr B Guignard.Certes son ouvrage contient des infos utiles sur la ville de Blois mais ce n'est quand même pas l'essentiel de votre site et il est un parfait inconnu comparé à un historien comme Alain Decaux ou des auteurs comme Marc Lévy. Il devrait être heureux d'être cité sur votre blog car vous lui faîtes de la pub gratuite. Je suis fort déçu par ce modeste auteur local qui se prend la grosse tête. Je ne manquerais pas de lui faire de la mauvaise pub à toutes mes relations !