Camille a besoin des Blésois

Publié le par VERONIQUE COULIBALY

Je reporte ici un article paru ce jour dans la Nouvelle République de Blois. Il s'agit d'un appel à la générosité de chacun afin de venir en aide à une petite fille de 8 ans lourdement handicapée. Via un modeste geste (achat d'un billet de tombola vendu 1€) mais en unissant toutes nos forces, nous pouvons aider cette enfant. Merci à tous de faire passer le message. C'est du bonheur de Camille dont il s'agit.

 

  1.jpg


Sandrine Jéhan, présidente de l'Envol de Camille, et Yvonne Cazorla, organisatrice de la tombola, présentent les lots à gagner au profit de Camille. - - Photo NR


Article de Béatrice Bossard paru dans la Nouvelle République de Blois du 03.05.2010.


 Camille a besoin des Blésois pour prendre son envol

 Un petit geste qui peut changer le cours des choses. C'est ce que proposent les 36 commerçants qui ont lancé une exposition photo itinérante (lire la NR du 22 avril) : un tirage encadré est à gagner par magasin. Contre un euro le ticket de tombola, qui sera tiré ce samedi 8 mai. Un euro qui reviendra intégralement à Camille, une petite Blésoise de 8 ans et demi, fréquentant l'école de Monsabré.

A sa naissance, les choses se sont mal passées. Sa soeur jumelle naît normalement, mais elle sera privée d'oxygène. A 22 mois, l'anoxie natale est diagnostiquée : Camille est IMC, elle souffre d'invalidité motrice cérébrale. Elle ne marche qu'à l'aide d'un déambulateur, a de grosses difficultés d'élocution. Mais ses facultés mentales sont intactes.

D'où un terrible espoir et l'envie de se mobiliser, pour lui rendre un maximum de ses capacités.« Il faut se battre au quotidien », explique Sandrine, sa maman. « L'objectif, c'est de lui donner de l'autonomie. Si elle arrive à trouver son équilibre, elle pourra être autonome au moins à la maison. » Camille a déjà suivi différents programmes de stimulation. Celui qui correspond le mieux à ses difficultés est la méthode américaine « bio feedback ». « Il lui faut 12.000 € par an. Elle a des exercices chaque jour, grâce à des bénévoles car il faut être plusieurs adultes pour l'aider. D'ailleurs, nous en recherchons toujours. Et il nous faut surtout aller tous les six mois aux États-Unis pour faire le bilan. »

En février dernier, Camille est revenue d'un séjour aux États-Unis qui a redonné le moral à tous ceux qui l'aident. Mais pour sa maman, enseignante à temps partiel, tout est à refaire pour financer le voyage de l'été. C'est pour cela qu'il y a quelques mois, ses proches ont créé l'association L'envol de Camille. « J'en suis la présidente, pour l'instant Camille en est la seule bénéficiaire, mais elle est ouverte aux enfants qui seraient dans le même cas. Nous avons contacté des comités d'entreprises, emballé des cadeaux à l'espace culturel Porte-Côté pour Noël. Et l'initiative de la fédération des commerçants est tombée à point. »

L'idée est évidemment de récolter des fonds, mais aussi d'expliquer, échanger. Faire connaître ce handicap, les méthodes pour mieux vivre avec.« C'est un bouleversement de la vie. Mais qui apprend aussi à nous ouvrir aux autres. »L'opération des commerçants va permettre d'aider Camille, mais aussi de faire un pas vers elle.

Tombola chez les commerçants blésois porteurs de l'affiche « La photo vous gagne, la photo se gagne », jusqu'au 8 mai.


L'Envol de Camille, Sandrine Jéhan, tél. 02.54.74.74.39 ou lenvoldecamille@ gmail.com

 

Publié dans NEWS

Commenter cet article