En marge de la Semaine nationale du développement durable

Publié le par VERONIQUE COULIBALY

 

PROPRE1.jpg


Avant même de proposer des bonnes résolutions à adopter dans le cadre de la « Semaine nationale du développement durable », la Ville de Blois montre l’exemple en optant pour des choix plus respectueux pour notre environnement, pour la survie de notre planète et donc notre bien-être.

Cette démarche s’inscrit à travers plusieurs actions entreprises :

-      Ainsi il est bon de rappeler qu’en janvier 2009, Monsieur Marc Gricourt, a pris un arrêté visant à interdire la culture d’OGM sur le territoire de la commune. Quand bien même cette décision a été annulée par le Tribunal administratif d’Orléans, la lutte se poursuit et en 2010 cette action sera renouvelée en tenant compte des arguments produits par le Tribunal et ce conjointement avec la Ville de Vendôme.

-      Afin de mieux maîtriser la consommation d’énergie des bâtiments, la Ville a mis en place un Plan d’efficacité énergétique permettant, via divers travaux d’isolation, de réduire substantiellement les coûts en matière de chauffage. Plus de 950 000 euros ont été consacrés en 2009 à cette opération sur une vingtaine de sites municipaux. La Ville encourage également les particuliers à s’investir dans ce genre d’amélioration grâce à l’OPAH. Au final, tout le monde y gagne : l’environnement est mieux préservé et les dépenses publiques sont moindres. Mais, comme le précise Mme Catherine Fourmond, Adjointe au Maire en charge du développement durable, il faut également sensibiliser les usagers à modifier leurs comportements. En effet, rien ne sert de surchauffer si c’est pour ensuite évoluer en laissant les fenêtres grandes ouvertes.

-      En 2010, la Ville de Blois modernise son parc automobile en remplaçant des voitures vieillissantes par 6 véhicules, 3 électriques et 3 GPL. Choix effectué afin de réduire l’empreinte écologique de la Collectivité. La loi sur l’Air impose aux collectivités locales de renouveler au moins 20% de leur parc avec des véhicules propres. Le parc municipal de la Ville de Blois compte 104 véhicules légers dont 37 répondent aux normes de « propres » soit un peu plus de 35% de son effectif.

-      Dans le cadre de sa politique de développement durable, la Ville a profité de la viabilisation de la rue des Gallières pour faire installer 6 candélabres à LED, éclairage du futur, écologique et durable. Une ampoule à LED produit 15% de chaleur en moins et a une durée de vie 5 fois supérieure ce qui génère donc moins de déchets et diminue les coûts de maintenance.

 

 

PROPRE2.jpg

 

Publié dans NEWS

Commenter cet article