Humour : Les Piétons - "Rue de l'Attribut" le 28.05.2010

Publié le par VERONIQUE COULIBALY

 

 

 

Dans cette création, le travail de la compagnie "Les Piétons" de Jean Marie Maddeddu, est basé sur des supports musicaux venus de la rue ! ... Bouteilles, cartons, boîtes de conserve, grilles métalliques, panneaux de circulation, poubelles... Les deux personnages peinturlurés de cette déambulation “vocalo-percussive” ne se lassent jamais de taper. Le matériel brut de la rue est une mine d’or pour ces musiciens de l’urbain et on découvre avec ce spectacle que l’architecture d’une ville peut en quelques coups de baguettes retrouver une âme... Ce spectacle est une formidable démonstration d’art de rue, un art pour la rue et par la rue. Non seulement on n’assiste jamais au même concert, mais surtout on n’entend jamais la même partition, celle-ci étant inépuisable et variant selon les lieux. Ce spectacle fait plaisir à voir et surtout à entendre !

 LES MUSICIENS

Deux instr’humains, vocalistes, poètes de la rue et du caniveau, musiciens du pavé, guides surréalistes, rythmiciens-baguetteurs, collectif de griots urbains armés de leurs mailloches et baguettes, donnent un concert vocalo-percussif, un rituel urbain, une fantaisie musicale, et traversent la ville et ses quartiers. Ils vont faire parler les murs, vibrer les trottoirs, grincer les portes cochères, trembler les vitrines, redonner vie à l’architecture, faire sonner le mobilier urbain, mettre le feu aux trottoirs.

Ouvrez très grand vos oreilles, écoutez avec vos yeux, la ville se réveille du coeur jusqu’en banlieue !

 LA VILLE ET LE PERCUSSIF

Le mobilier urbain comme instrument de musique !

La ville, en effet, regorge de dispositifs sonores, d’éléments bruyants, de possibilités instrumentales, de capacités musicales insoupçonnées et insoupçonnables. Dans une ville tout peut sonner, grincer, résonner, s’entendre, se répandre, friser, se frotter : le métal, le plastique, le bois, le verre...

Rue de l’Attribut est une rencontre avec une ville, un appel à la population pour une nouvelle écoute de celle-ci. Ils n’ont que des mailloches et leur voix pour s’exprimer. Ils réveillent la ville à coup de baguettes magiques !

 LA VOIX

Dans tous ses états : Le mot, le texte, l’expression parlée et chantée sont le lien et le liant dans cette déambulation musicale peu ordinaire, ponctuée d’étapes extra-ordinaires. Les baguetteurs sont passeurs, diseurs, poéteurs, récitateurs, slameurs, palabreurs, chanteurs, bruiteurs, et surtout grands polémiqueurs... Toujours en référence à la rue et ses humeurs, à la ville et à ses trottoirs, aux relations humaines, à la folie !

Rue de l’Attribut est une aventure qui se veut autant sonore que visuelle, musicale que gestuelle.

Offrons à la poésie un chant somptueux et à la rue le cri mélodieux d’une expression urbaine. Attention !... Tout peut arriver au coin de la rue !

EXTRAITS DE PRESSE

“Depuis plusieurs années de nombreux groupes de musique ont pris le parti de jouer avec des instruments de récup’, fabriqués à partir de casseroles, de poubelles, de bassines en plastique et autres objets de notre quotidien. Le résultat est toujours surprenant et laisse découvrir des sonorités que l’on n’aurait pas soupçonnées de la part d’objets comme ceux-ci... Dans cette nouvelle création, le travail de la compagnie Les Piétons, même s’il découle de cette recherche de nouvelles sonorités, est basé sur d’autres supports musicaux : ceux de la rue ! ...

Bouteilles, cartons, boîtes de conserve, grilles métalliques, panneaux de circulation, poubelles...

Les deux personnages peinturlurés de cette déambulation “vocalo-percussive” ne se lassent jamais de taper. Le matériel brut de la rue est une mine d’or pour ces musiciens de l’urbain et on découvre avec ce spectacle que l’architecture d’une ville peut en quelques coups de baguettes retrouver une âme... Ce spectacle est une formidable démonstration d’art de rue, un art pour la rue et par la rue. Non seulement on n’assiste jamais au même concert, mais surtout on n’entend jamais la même partition, celle-ci étant inépuisable et variant selon les lieux. Ce spectacle fait plaisir à voir et surtout à entendre...”

COULISSES - juin 2003


Club de la Chesnaie. 21h

Tarifs : 14€ - 10€ - 7€

Pour tous renseignements s'adresser au 02.54.79.42.82

 

 

LES-PIETONS1.jpg

 

LES-PIETONS9.jpg

LES-PIETONS2.jpg

 

LES-PIETONS4.jpg

 

LES-PIETONS3.jpg

 

LES-PIETONS5.jpg

 

LES-PIETONS6.jpg

 

LES-PIETONS7.jpg

 

LES-PIETONS8.jpg

Publié dans SORTIES A BLOIS

Commenter cet article