Blois, autrement : Episode 32

Publié le par VERONIQUE COULIBALY

 

85432

 

 

Qu’importe mon nom, mon âge et mon visage puisque mon apparence se métamorphose au fil des siècles. Seules mon âme et ses vertus sont intactes et identiques derrière le masque. Je suis le héros antique, le preux chevalier du Moyen Age ou l’inconnu des temps modernes. L’audacieuse bergère qui quitta ses moutons pour délivrer son pays du joug de l’envahisseur, le fougueux capitaine gascon combattant sans relâche, entre vérité historique et spéculation romanesque, la jeune résistante allemande qui se rebelle face à la barbarie de son propre pays et accepte de mourir plutôt que de trahir ses idéaux ou le sapeur-pompier anonyme du Ground Zero qui intervient après le carnage puis pleure ses 343 collègues disparus. Demi-dieu, personnage légendaire, idéal, surhomme ou tout simplement un être courageux faisant preuve d’abnégation, je suis éternel et universel.

Nanti d’aspirations souvent compliquées voire obscures, j’éprouve le besoin viscéral de dépasser ma condition humaine et d’œuvrer pour l’intérêt de la communauté.

Je me reflète dans la bravoure du guerrier, le sacrifice du martyr ou la témérité de l’aventurier. Même si la force et la noblesse de mon cœur peuvent s’accompagner d’orgueil, je dispose d’une énergie hautaine afin de préserver mon sens de l’honneur ainsi que d’une généreuse ardeur qui  m’anime d’une authentique passion.

Je suis la voix qui unit dans l’espoir, la vision qui révèle la vérité, l’esprit qui affirme le courage des peuples et mène au triomphe. La lumière qui conduit à la liberté, la chaleur qui réconforte les indigents, la générosité qui apaise la douleur des opprimés.

Je suis le meilleur que détient chacun d’entre nous, la victoire du bien sur le mal, l’immortalité bienheureuse qui anéantit le sordide éphémère.

Qu’importe que mes hauts faits soient transmis à la postérité, mes intentions étaient purement altruistes et je n’étais qu’un humble acteur de la vie, porteur de valeurs morales essentielles.

Publié dans BLOIS - AUTREMENT

Commenter cet article